vendredi 4 octobre 2013

TASKPAPER la boite à outil extraordinaire pour bosser efficace.









Bonjour à tous et à toutes  !

Que les choses sont compliquées !

Il y a quelques mois je vous avais parlé d'Omnifocus et de la façon dont j'avais réussi à organiser mes actions, mes notes et mes projets. Mais les choses ne se passent pas toujours telles qu'on les imagine. Figurez vous que je suis tombé sur un mytho. Un de mes clients m'a fait travailler comme un fou pendant des mois pour finalement disparaitre sans laisser d'adresse. Autant dire que je ne récupérerai jamais mes sous et que ce genre de situation lorsqu'elles se reproduisent souvent sont délicates pour l'avenir d'une jeune entreprise immobilière comme la mienne. Mais comme disais Montesquieu, "Faire face". Aucun rapport avec ce blog me direz vous. Et pourtant si !

Ce terrible événement m'a fait comprendre combien mon entreprise est fragile, surtout dans notre contexte économique, que la vie n'est pas un long fleuve tranquille et qu'en toutes circonstance, il faut rester simple et humble et modeste face à l'adversité. Aujourd'hui je suis en train de m'en sortir. Du moins j'espère. Mais j'ai pris du recul et je me suis rendu compte qu'une bonne organisation, des clients fidèles et une forte dose de travail acharné, cela peut vous sauver dans les pires situations.

Trouver la bonne information, organiser et déterminer les bonnes actions, réfléchir a ses choix à ses stratégies et décider puis persévérer coute que coute tout en restant opportuniste et bien open à la vie sont des recettes classiques qu'on a tous tendance à oublier, quand tout va bien...

GTD est une excellente méthode. Un peu compliquée me direz vous... Pas tant que ça. En fait, quand on pilote sa vie ou une entreprise il faut travailler sur 2 axes déterminants : Le contrôle et la perspectives. Mais ça vous le savez si bien fidèle lecteurs qui lisez mon blog avec bienveillance...

Bosser sur le contrôle des informations ce n'est pas difficile. Il s'agit d'avoir un fichier avec ses projets quelques notes sur chacun, des taches à réaliser (Listes générale+Liste du jour) et bien soigner ses  weekly review et Daily review. l'important c'est de tout compiler dans un endroit et de travailler sur ses listes et informations petit à petit tout en éliminant impitoyablement tout ce qui doit l'être.

Bosser les perpectives est plus compliqué.
Il s'agit de déterminer des objectifs à court terme et à long terme qui donnent un sens à votre vie.
C'est à ces objectifs que vos actions quotidiennes sont soumises. A défaut on perd du temps et de l'efficacité. Mais cela est difficile pour certains car cela implique des choix drastiques au jour le jour. Mark McCormack avait tout compris à cela lorsqu'il a écrit il y a près de 30 ans tout ce que vous n'apprendrez jamais à Harvard et il a bien complété sa méthode par Getting results for dummies qui est une véritable bible pour obtenir des résultats efficaces au quotidien. Pour moi cet homme était un génie !

Toutes ses méthodes (Gtd, Forster, MacCormack...) se combinent bien. Il suffit de prendre un peu le meilleur de chacune et de rajouter ses propres trucs et process. Aucun système n'est parfait et ce qui marche pour moi ne va pas forcément marcher pour vous. Hélas. Mais l'important c'est d'avoir un maximum de liberté et de ne pas se laisser enfermer par un systeme.

Coté outil Scoop ! je me contenterai de vous dire que j'ai laché Omnifocus. Le système était trop fermé pour moi et j'ai tout transféré comme je suis sur des outils Mac (tel, ipad, imac) dans taskpaper (http://www.hogbaysoftware.com/products/taskpaper), très rapidement,  en mettant en place un système qui aujourd'hui me permet de tout gérer efficacement en fonction des 2 axes essentiels que sont le contrôle et la perspective.

Ma méthode reste GTD avec presque tout de Mc Cormack et un peu de Mark Forster.
Et ça marche. l'outil est assez génial. En bref c'est un fichier au format .txt (super compatible avec tout) qui permet de créer des projets, des notes et des taches comme on veut. Il suffit de rajouter des tags ou on veut et toutes les infos sont sélectionnées en fonction de notre recherche. On peut mettre créer des formules qui permettent d'exclure ou de trouver certaines informations.

Le résultat est une incroyable liberté, celle qu'on trouve sur des fichiers word classique mais la recherche des infos en plus et pour ceux qui sont sur Mac une synchronisation partout.
Malin et très éfficace. Après je vous conseille de faire des sauvegardes. Comme tout fichier c'est corruptible. Il faut faire attention. Mais c'est génial !

Et vous qu'en pensez vous ?
Quels sont vos trucs et astuces ?




jeudi 21 mars 2013

News sur GTD & mon utilisation d'Omnifocus



Bonjour à tous, 

Enfin, mon organisation GTD fonctionne bien !.

Après avoir pas mal tergiversé entre le papier et l'informatique, je suis resté sur l'informatique. je ne me sert aujourd'hui du papier que pour saisir mes notes au vol en rendez-vous ou au bureau. 

J'utilise toujours Omnifocus et j'attends avec impatience la version 2 qui doit bientôt sortir. La raison est assez simple. Le logiciel est puissant, très efficace, plutôt facile à utiliser au quotidien, les perspectives permettent un certain confort d'utilisation et mes données sont sauvegardées régulièrement. Je me suis aussi inspiré de Things, qui est tout de même moins puissant qu'omnifocus, en gardant l'aspect temporel en plus des contextes (@). Cette logique me convient bien. 

J'ai conservé l'idée de saisir toutes mes informations dans un seul système y compris mes notes. Finalement je gagne pas mal de temps mais surtout je suis assuré de tout retrouver à chaque instant. J'ai aussi une vision claire de chaque projet actionnable et de leur avancement. Le systeme permet aussi une élimination rapide des taches et une synchronisation efficace notamment avec mon iphone.

La version iphone d'Omnifocus me sert principalement à consulter mes projets et liste lorsque je suis dehors, mais tout mon travail s'effectue sur la version Mac. Je n'utilise pas la version Ipad que je n'aime pas du tout. Il est vrai que je n'aime pas l'Ipad pour travailler, c'est pour moi une liseuse améliorée. 

Concernant les contextes, ils ont un peu évolués. Vous constaterez qu'ils mélangent le temps, des listes de contrôle et quelques contextes GTD. Cela me convient bien. Je me contente d'integrer dans mes taches mes sous contextes ex. @Call / Today, @Wait Next et d'y rajouter une note si nécessaire. 
  • @Wait
  • --Today--
  • --Next--
  • --SomedayMb--
  • @People :
  • @Errands
  • @Home
  • @Think
  • --Notes--
  • --Tickler--
  • Ref. 
  • --Following--
Today est un réservoir à actions, pour celles que je souhaite réaliser aujourd'hui. Bien sur je pourrais utiliser les flags mais je ne les aime pas.
  • Une variante peut être de spliter --Today-- en 4 pour ces contextes :
@Routines pour les choses que je dois faire tous les jours,
@Waiting pour les choses que j'attends des autres,
@Short burst today pour les choses à faire en rush,
@Full attention today pour les projets sur lesquels je veux bosser qui nécessitent une forte attention. L'étude de mes immeubles par exemple ou la rédaction d'un contrat ou d'une proposition commerciale. 

  • Next regroupe les taches que je souhaite faire apres celle d'aujourd'hui. Someday may be celles que j'hésite à faire.
  • Note, Ref concerne les informations auxquelles je souhaite avoir accès partout.
  • Following concerne les sujets que je veux suivre
Tout ces contexte sont tres naturels dans mon mode de fonctionnement. Ils sont sélectionnés au fil de l'eau.

J'utilise beaucoup les date de départ pour planifier l'exécution de mes taches ou de mes projets. Je n'utilise presque pas les dates limites sauf lorsqu'elles sont impératives. 

Quand à l'organisation de mes projets ils n'ont pas beaucoup changés. Ils sont toujours groupés par Dossiers, chacun, contenant mes projets actionnables ou pas (ceux qui ne le sont pas où sur lesquels je ne souhaite pas travailler sont simplement mis en attente).  

Les voici
  • Listes
  • Etudes en cours
  • Home
  • Work
  • Ref.
Quand à GTD, après 6  ans d'utilisation, je suis toujours étonné de l'efficacité de la méthode. Certes, elle peut sembler compliquée à mettre en oeuvre pour le débutant, mais finalement ses principes sont très simples. Tout collecter, clarifier chaque information, organiser les infos dans des projets et choisir la 1ere action concrète à réaliser, revoir les information avant d'agir, enfin agir tout cela n'est pas si difficile et assez naturel. Une règle m'a énormément aidée : celle de faire les actions actionnables en moins de 2 mn immédiatement. Cela peut sembler idiot mais qu'est ce que c'est bien !

Par rapport à d'autres méthodes comme Covey ou Mark Forster, GTD est plus solide pour une utilisation professionnelle. Le Contrôle et la perspective (Horizons), les deux piliers de GTD, apportent à cette méthode une véritable unité qui la rendent redoutable au quotidien. A deux conditions : Persévérer et Simplifier.

Le vrai risque est de compliquer la méthode, de trop la détailler puis de se noyer dans les détails d'ou une vraie nécessitée de REVOIR ses informations tous les jours et une fois par semaine (Weekly review). La mienne est le vendredi ou au pire le samedi lorsque la semaine est très chargée.

La vraie bonne habitude, que j'ai mis un peu de temps à comprendre, est de mettre en attente tout projet et toute tache qui n'est pas vraiment actionnable maintenant. Donc il faut conserver dans le système uniquement comme actionnables et laisser apparaitre dans le logiciel uniquement les taches et projets sur lesquels on souhaite, vraiment, travailler à très court terme (moins d'une semaine). C'est un des secrets de GTD; sinon cela devient vite le bazar !

Et vous quel est votre bilan de GTD ? Qu'aimez vous et détestez vous dans cette méthode ? Qu'avez vous découvert ? 








mardi 22 mai 2012

Omnifocus- Comment 1 simple idée peut vous faire gagner beaucoup d'argent et moins de stress !


Bonjour à tous,  Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais j'ai une vrai tendance à devenir dingue  face à la masse d'informations à laquelle je fais face tous les jours. Entre les affaires qui sont bien difficiles en ce moment (négociations), mes immeubles à analyser, la société à gérer, la prospection, les demandes à traiter, les descriptifs à concevoir et à diffuser, les emailings (liste extensible à l'infini) .... Bref j'ai de quoi en perdre mon Français...  Pour gérer tout cela j'ai choisi Omnifocus sous Mac. J'ai aujourd'hui environs 186 projets et 1675 actions... Bien sûr, hors de question de traiter tout cela. Alors aujourd'hui je vais vous confier un petit secret... Mon petit secret ;-)

Sans attendre, je vous explique mes 3 techniques d'élimination et de simplification : 

Je me sert de OF comme d'un entrepôt à informations. Peu importe le nombre d'éléments ni même les contextes qui sont réduits chez moi à leur plus simple expression. @Attente, @appel, @travail, @maison, @courses, @someday-Maybe et @revoir.

1. Trie 1/2 : Une fois par semaine je choisis comme actif les projets sur lesquels je veux travailler. Tous les autres sont soit éliminés, soit en attente. Je les copie- colle sur une page word. C'est ma liste de la semaine qui reste sur mon bureau. Ma feuille de route. 

Je fais la même chose tous les soirs mais cette fois ci dans OF. Je choisis dans ma liste active les projets à travailler demain. Je met en attente ceux qui doivent attendre (y compris avec une date d'échéance pour ne pas les oublier) et en conséquence, n'apparaitront dans OF que les taches véritablement "actives" c'est à dire celle qui sont vraiment "actionnable" au sens GTD et au regard de mes objectifs.

2. Trie 2/2 : Concernant mes taches au quotidien, je trouve totalement désespérant de me retrouver avec une liste de 40 taches avant même d'avoir commencé ma journée. J'ai même abandonné GTD à cause de cela pendant 3 mois. Alors j'ai eu une idée simple que j'applique au quotidien. Toute tache véritablement "actionnable" c'est à dire "traitable" + que je veux traiter vraiment aujourd'hui va dans mon contexte "business". J'ai ensuite une perspective qui me liste toute mes taches "actives" de la journée soit au maximum une dizaine. C'est ma mini feuille de route de la journée. 

3. Révision : Ce soir je reprendrai mes projets de la semaine, compléterai mes taches et les réorganiserai, rajouterai celle de la inbox qui me prennent plus de 2 mn et leur affecterai un contexte. Puis je relirai mes contextes et j'élimerai tout ce qui est possible. Enfin j'affecterai en contexte business les taches à réaliser demain. 

Ces trois astuces me laissent le temps de souffler. Je suis assuré de tout faire dans la journée et je suis beaucoup moins stressé. 

C'est la seule manière que j'ai trouvé de garder le contrôle !. 
Seul inconvénient être persévérant et tout saisir sinon cela ne sert à rien...

Et vous quels sont vos trucs et astuces ? 

mercredi 23 novembre 2011

GTD Ultra simple guide to management system (2éme partie)

Bonjour,

Aujourd'hui, nous restons dans le contrôle des information façon GTD.

Il y a 5 mois je vous parlais de cette méthode assez géniale, parce que simple et efficace : celle de l'ultra simple guide to management system.  C'est Ici

En fait je vous disais qu'on pouvait tout gérer à partir d'un simple bloc à spirale. Notes, taches façon GTD et j'ai pensé qu'il ne serait pas idiot de faire un petit point avec vous sur la façon dont cela a marché pour moi et pourquoi pas de vous faire profiter de mes derniers trucs et astuces ! 


Quand à la méthode : Je ne peux plus m'en passer !. C'est vraiment génial. J'en suis ravis. Et elle fonctionne parfaitement avec GTD.

C'est 
- Simple
- Rapide
- Efficace
- Pas de synchronisation
- Pas de bug
- Pas de programme compliqué 
- Super adaptable
- Immédiatement opérationnel
- Cela résiste très bien au vagues de stress et au coups de grisous ;-)
- bref après ma période Geek ;-) je redécouvre l'eau chaude (LOL !) 

Mais pour que cela, il faut respecter certaines règles simples :
Et la première essentielle chaque page de mon bloc est numérotée au fur et à mesure.


Fonctionnement de la méthode :


I. Je retrouve mes projet et taches très vite grace à mon sommaire en P1 qui est organisé comme ceci : 

NOTE (Verso)                                           TACHES (Recto)
immeuble Rueil P4                                     Liste des négociation P2
Organisation informatique P5                Liste des opportunités P3
Immeuble Courbevoie P7                            Liste des Obligations P4
Immeuble XXX                                           Liste des Appels P6
                                                                 Liste Mac, Mails, Web P7
                                                                 Liste des attentes P8
Comme vous le voyez :
La page est divisée en deux.
Chaque projet ou tache est sur une page numérotée.
J'ai numéroté mes projet de 1 à xxxx
J'ai numéroté mes Taches de 1 à XXX
La numérotation n'est pas un soucis car cela fonctionne par colonne. 
C'est tout de même plus facile pour retrouver mes informations...

II. Les taches et listes d'actions commencent en début de mon bloc.
Elles suivent le sommaire
Il y a une page par tache ou par liste d'action (Cf plus bas)
Certaines pages ont des marqueurs (appels, Wait)
Chaque page de taches est aussi divisée en 2 la colonne de droite sert taches urgentes et non terminées celle de gauche au taches non urgentes.
Dans l'action, chaque page de taches est traitée façon SUPERFOCUS (Cf mon blog) et en double reading.

III. Les projets commencent par la fin du bloc en verso du bloc.
Dans la méthode traditionnelle on préconise de retourner le bloc. Je trouve que ce n'est pas pratique.
J'ai donc commencé simplement par la fin et mes pages remontent vers le début.
Je n'ais donc pas besoin de retourner mon bloc. Il me suffit de suivre le sens de la lecture c'est beaucoup plus rapide.
Il y a un projet par page. Chaque page est numérotée. Les pages de taches à partir du début du bloc, les pages de Projets à partir de la fin du bloc.

Mes Résultats :
Depuis que j'utilise cette méthode (et bien que j'ai aussi testé d'autres méthodes, elles informatiques, Evernote, Omnifocus etc... ) je constate que j'ai bien meilleur contrôle de mes informations ceci, grâce au papier. J'ai accru mes capacités de  négociations, ma concentration et ma créativité. Cette méthode m'a libéré. Tout me semble désormais fluide, simple, rapide et efficace. 

Je me sens plus performant et beaucoup moins stressé. Et cela se ressent. Mes clients apprécient. Je suis aussi beaucoup plus Zen à l'écoute des autres. Je sais où se trouvent mes informations.

J'ai aussi constaté que le système favorise la gestion des interruptions. Il suffit de noter sur la 1ere page (au crayon) le sujet et on y retourne aussi vite qu'on a été interrompu et avec un délai de latence beaucoup plus rapide que sur informatique car il suffit de relire ma fiche projet pour être immédiatement au coeur de mon sujet, même si j'étais sur autre chose... 

Quelques trucs et astuces :
Je remarque que j'utilise souvent mon crayon a papier pour mes projets afin de noter des informations qui ne sont pas permanentes et qui ont vocation a être effacées. 

Attention je ne dis pas que je n'utilise pas mon informatique mais je l'utilise mieux. Je ne m'en sert que pour la gestion de mes dossiers et pour mes émails ainsi que pour trouver des informations exploitables.  dans mes dossiers ou mes émails qui seront reportées sur mes listes GTD. Donc j'y passe moins de temps et c'est super éfficace !.

Cela me perturbe moins aussi. L'informatique à tendance à haute dose à me donner mal à la tête.

Quand à Ical je n'y met que les échéance essentielles. Façon GTD. Et je garde ma gestion de mes adresses sur mon Mac. 

Mon bloc devient maintenant le centre de triage de toutes mes informations essentielles. Il me force à me concentrer sur mes taches à haute valeur ajoutée et sur mon coeur de métier. Une par une. Sans distraction.

Je sais aussi que tous les détails d mes projets sont ailleurs. sur mon Mac Evernote, .page etc... bien décentralisés, accessibles sur demande. C'est très rassurant.

Ils sont parfois aussi dans mes dossiers papiers car lorsqu'une page note n'a plus aucun intérêt elle est brutalement arrachée et archivée dans un dossier papier ou scanée puis archivée dans un dossier informatique selon l'usage, car j'essaye d'avoir de moins en moins de papier hormis mon bloc à spirale.

Un dernier truc : Je vous déconseille les blocs collés ils se désolidarisent. Les blocs à spirale de base sont les meilleurs. Et vous verrez : Arracher une page de bloc à spirale ou barrer une tache à la main procure un sentiment jouissif ! Essayez ! C'est pas génial ? !!!!....

Bon c'est pas tout cela mais il faut que je scan un peu tout cela....
C'est le seul inconvénient que j'ai trouvé...

Et vous avez vous testé cette méthode ? Qu'en pensez vous ? 


jeudi 10 novembre 2011

Amélioration de GTD et Ultra simple guide to management system.

Bonjour à tous,

Ces quelques lignes pour vous parler de ma dernière découverte toujours dans ma recherche de la 3 éme voie dont je vous parlais dans

GTD et Ultra simple guide to management system.

http://gtdway.blogspot.com/2011/06/gtd-et-ultra-simple-guide-to-management.html

Il faut vous dire que je n'ais vraiment pas eu le choix. En cette fin d'année l'administratif m'es tombé dessus, soudain, sournoisement et sans crier gare, alors que j'étais en plein appel d'offre d'un petit contrat bien sympathique pour une grosse boite avant la fin de la course au CA. Sympa la vie d'entrepreneur :( non je rigole !!! ;), même si je bosse comme un taré,  j'échangerai ma vie contre rien au monde :))

Bref, heureusement que j'ai conservé ma base de travail papier quotidienne sur mon bloc papier que j'ai troqué contre un classeur à deux anneaux A4 de chez Muji très très bien... Puis j'ai simplement adapté mes projets sur EVERNOTE.

Concrètement, j'ai finalement réussi à transférer l'essentiel de mes dossiers en créant des carnets sur EVERNOTE (Y compris omnifocus) ce sont mes bigs rocks et j'y ai glissé des notes spécialisées.


Pour mieux comprendre, voici à quoi cela ressemble, vous voyez c'est déjà beaucoup plus clair :) et pas bien compliqué...


L'idée c'est de pouvoir garder le contrôle de mes projets et ce qui est génial dans EVERNOTE c'est que tout est mobile. EN est synchronisé en temps réel sur mon Imac, mon Ipad, mon iphone et bien sur mon vieux powerbook G4 qui n'en a plus pour très longtemps (dès que je gagne un peu de fric j'achète un mac book air car ok je bosse, je bosse... mais je me fais aussi plaisir :) Peut être mon cadeau de Noel ? 

Pour le reste je conserve ma structure papier et je vais chercher mes informations sur mon ipad qui contient une grosse partie de mes REFERENCES (GTD) comme des articles de presse, d'organisation, des idées, des notes, des chiffres, bref tout ce qui faut pour bien travailler...

Ensuite je reporte cela sur mes listes papier, cela va très vite et ça marche.
Parceque finalement dans l'action le papier c'est vraiment bien. 
Elle est pas belle la vie :))

13112011 J'ai fait une tentative de mettre toutes mes taches (avant sur papier)  sur EVERNOTE  j'ai donc crée un nouveau carnet appellé TACHES. J'y jette toutes mes notes une par une, une tache par note et j'ai crée des tags mélangeant les contextes GTD personne, lieu, temps (jour, semaine, mois, année) ce qui me permet de croiser les trois méthodes de Brian TRACY, de FORSTER, et d'ALLEN. Le résultat est assez stupéfiant. Gros avantages mobilité, efficacité, orienté action, tactile. Inconvénient je passe ma vie sur mon Ipad ou mon Mac. Mais bon. On peut pas tout avoir !

vendredi 14 octobre 2011

Icloud la sauvegarde des documents pour les nuls

Bonjour, J'ai un peu galère avec le passage de mobile me vers icloud et j'ai enfin compris.

Le transfert :
Globalement le transfert c'est bien passé. Aujourd'hui c'est simple mes adresses, mon agenda et mes mails se synchronisent parfaitement. Attention à bien mettre tous les logiciels à jours sinon cela ne marchera pas. Bien suivre le mode d'emploi.

Une remarque cependant pas de nom de domaine pour les mails, on peut créer un alias mais l'adresse reste en .me. Au final il suffit de modifier une information sur ces logiciels et elle est automatiquement reportée partout. Hormis les mails je ne vois pas vraiment la différence avec mobile me. Sauf que pour les entreprises c'est toujours la galère pour avoir une bonne synchronisation.


Le principe de fonctionnement :
Pour la synchronisation des documents j'avoue que j'ai eu un peu de mal jusqu'à ce que le service Apple me fournisse le mode d'emploi. Finalement c'est assez simple. Deux systèmes cohabitent aujourd'hui IOS 5 et Max OS X Lion (10.7.2). Mais ils ont des fonctionnement différents.

1. Sur Mac (Syst OS X) oubliez idisk pour les documents il ne sert plus à rien. Sauvegardez vos fichiers sous votre dossier local Document (comme avant). Ensuite contactez la gare de triage (Icloud) et importez sur icloud les documents que vous voulez voir synchronises sur tout vos autre appareils qui eux sont sur IOS. Vos documents sont dans les nuages.

2. Sur vos autres appareils équipés de IOS (Iphone, ipad...) vos documents sont stockés en local. Dès que icloud reçoit un document il les dispatche sur les autres appareils équipés de IOS. Mais pas sur ceux qui sont en OS X (votre Macbook ou votre Imac).

En conséquence si vous les voulez sur votre mac il faut les télécharger au format voulu directement sur Icloud en ligne, ouvrir safari, aller sur Icloud, les télécharger en local au format voulu,  travailler dessus et une fois modifies et sauvegardes en local sur votre dossier document, il faut les importer à nouveau sur icloud en ligne pour qu'ils soient synchronisés sur tous les appareil équipés de IOS.

3. Le type de fichier accepté par Icloud est limitatif. .txt, documents format office et Iwork. Bref ce qui est accepté par iwork. En conséquence et sauf erreur pas de fichiers .rtf :-( Une fois importés sur le site même en format office ils sont convertis au format iwork. Attention doc au macros excel complexes. Mais Icloud autorise les exportation en format office donc ça va.

4. On peut créer des groupes sur Icloud comme sur les appareils IOS ce qui permet de mettre dans des dossiers vos documents concernant un même projet exemple . Tous vos modèles. Vous retrouverez ces dossiers sur vos appareil IOS (Ipad etc...) mais pas sur ceux en OS X, hélas...

Conclusion : Le système est bien verrouillé !.
Encore une fois Apple a bloqué le système. Mais ça marche et ce n'est pas idiot. J'aurais quand même espéré que tout se fasse de façon automatique à partir du dossier local document. Mais Apple veut que l'on décide soit même de ce que l'on souhaite synchroniser. Cela nécessite un peu de réflexion. Il est probable que tout cela disparaitra lorsque IOS et Mac OS X auront fusionnés. A part cela il faut mieux avoir de la mémoire sur un ipad et une connexion internet permanente.

Voici le mode d'emploi d'Apple pour icloud en Francais http://help.apple.com/icloud/index.html?lang=fr#  et le site Icloud  qui sert de gare de triage. https://www.icloud.com/

Bonne fin de journée.

Jupiter.

Maj. 17/10/2011 Après un bon test je trouve que la gestion des informations sur Icloud est vraiment compliquée. Le téléchargement est long et on ne peut pas importer l'ensemble des fichiers d'un coup pour les sauvegarder en local. Le format .page 2009 est restrictif. L'importation en .page 08 n'a pas fonctionné chez moi. Bref pour les documents en utilisation professionnelle choisissez plutôt dropbox et réservez icloud pour la synchro mail, ical et adresse. C'est vraiment dommage. Moi qui aime Apple, je suis très déçu pour le moment d'une solution élaborée à la va vite et pas vraiment professionnelle.

10/11/2011 Icloud a encore fait des siennes ! il m'a viré tous mes fichiers page et les a conservé heureusement sur Ipad et sans aucune synchronisation. Décidément, c'est pas réussite !!!.  En râlant un peu j'ai appris auprès d'Apple que le service allait bientôt évoluer vers plus de facilité pour les entreprises mais impossible d'en savoir plus. Quelle galère ! Vivre Dropbox au moins ça marche !!!!

jeudi 6 octobre 2011

Hommage à steve JOBS,  qui nous manque déjà.


mardi 21 juin 2011

GTD et Ultra simple guide to management system (1ere partie).

Bonjour à tous.  


J'ai testé un nouveau système sur papier qui fonctionne bien. 


Il s'agit de la method "the ultra simple guide to time management" http://www.docstoc.com/docs/75306875/The-Ultra-Simple-Guide-to-Time-Management par SGTM

J'ai toujours pour objectif de trouver un pont entre Mark Forster et GTD concernant le contrôle des informations car même si je trouve les deux méthodes intéressantes dans la vie pratique elles conviennent mal, dans leur application stricte à mon activité. 

Si la première favorise l'intuition et un parfait contrôle des taches, elle a pour énorme inconvénient de contrôler difficilement l'avancement des projets.

Quand à GTD même si j'adore cette méthode, j'ai toujours du mal à la suivre, surtout sous Omnifocus,  car elle est trop contraignante pour moi par son inventaire systématique, même si je reconnais que certains éléments de son architecture tels que la INBOX, Le traitement, la revue hebdomadaire, le Tickler, le suivi des projets et leur classement, l'inventaire de certains contextes tels les appels, les someday maybe list, les horizons, le travail des projets  sont de véritable trouvailles qui marquent d'une pierre blanche l'organisation. 

Mais la vraie difficulté de cette méthode c'est de s'y accrocher. C'est lourd et dans les jobs commerciaux comme le miens on a vite fait de décrocher au profit de l'action. 

J'ai donc cherché une 3 éme voie (MIXTE) avec le cahier des charge suivant :
1. Que la méthode soit sur papier (c'est plus rapide, plus efficace et le contrôle est bien meilleur)
2. Qu'elle soit facilement exploitable et adaptable. Les listes et les projets changent sans arrêt. Il faut donc un système facile à mettre en oeuvre et pas compliqué. 
3. Que je puisse tirer profit de toutes les recherches que j'ai faites aussi bien sur autofocus, superfocus, GTD et sur d'autres méthodes parfois très pertinentes. 
4. Que l'outil que j'utilise soit facile à trouver et ne tombe pas en panne
5. Que les modifications soient instantanées et surtout rapides. 
6. Que mon cerveau et mon  intuition ne soient pas perturbés par la mise en oeuvre de la méthode, 
7. Que je sois heureux de l'utiliser tous les jours sans passer des heures à comprendre son fonctionnement.

Voici donc l'outil que j'ai mis en oeuvre qui pour l'instant est d'une redoutable efficacité. Vous constaterez qu'il est malgré tout très GTD dans son approche et son fonctionnement.

I. Matériel 
- Un bloc petit carreau,
- Un stylot (bic, feutre, rollier ce que vous voulez), (j'ai abandonné le cahier à spirale car trop contraignant)
- Quelques post it dont un pour faire un sommaire de votre bloc, 

II. MEO 
- Grouper les listes qui vous sont utiles (une page par contextes et numéroter les pages + report sur un post it en sommaire) .
Mes contextes sont 
1. @Listes des appels
2. @Résultats à suivre
3. @Bureaux et administatif,
4. @prospects
5.@idees
6. Client X
7.  Projet X
8. Projet Y
9 projet Z
...
P16 Mercredi 21 juin (ceci est une page réservée à une journée très chargée avec des nombreuses actions à réaliser et aux notes rapides de la journée)
P17 Jeudi 22 Juin (idem) 

III. Méthode 
Tout saisir sur le bloc et rien d'autre. Vous n'avez donc sur votre bureaux que votre bloc, quelques feuilles et un stylo. 
Si vous avez des notes concernant un projet qui nécessite un suivi soit vous avez besoin d'un suivi quotidien et vous créez une note bloc que vous numérotez, soit vous externalisez la note dans un dossier papier classé alphabétiquement ou informatique si vous préférez quitte à scanner le papier. 

Le soir si cela est nécessaire préparez une liste des chose prioritaires à faire pour demain et le lendemain, commencez par celle ci puis attaquez vous aux listes par contextes. Si vous travaillez sur un projet utilisez la feuille projet de votre bloc ou celle de votre dossier papier ou ordinateur. 
Supprimer toutes les pages inutiles de votre bloc et détruisez les ou archivez les dans vos dossiers en fonction de la nécessité. 

Relisez régulièrement les pages et noter à la fin de chaque tache qui le nécessite les délais. Si une tache commence plus tard, noter sa date au début. 

En face de chaque taches ou notes utiliser la notation suivante
R = Résultat à atteindre
A= Action à Faire
W= Wait = Information en attente. 

La lecture des taches projets et contextes se fait en double reading selon la méthode Mark Forster. 
1ere lecture sans intention d'agir, deuxième lecture jusqu'à ce qu'une tache vous saute au yeux que vous travaillez autant que nécessaire. 

Si la tache n'est pas terminée la reporter sur la liste par contexte à la fin avec la date de dernier contact. 
Par rapport à Superfocus ou Autofocus il y a une énorme économie de reporting. De plus le suivi des taches urgentes par contexte est extrêmement rapide et efficace. 

Pourquoi cela marche ? 
Parce que c'est simple. Pas de système compliqué. Tout est simple. Pas de report de taches. Pas d'informatique. Pas d'Ipad. Si une tache est terminée elle est barrée. Si elle a besoin d'être suivi c'est facile. 

En pratique, j'ai derrière moi mes projets actifs (dossiers) qui contiennent mes notes et les pièces essentiels de mes dossiers + quelques mails cruciaux (classement alphabétique). 

Le bloc est facile à consulter. Les informations essentielles sont sous la main et rapidement consultables. Par exemple si je suis au téléphone avec un client et qu'il me demande le montant du dernier loyer je prend ma liste sur tableur de mes dossiers et je lui répond instantanément. S'il me demande de la rappeler j'inscris son appel sur ma liste des appels ou si c'est à une date précise sur mon agenda. Si c'est une affaire à suivre je l'inscrit sur la liste des affaires à suivre. Si j'ai une précision à apporter sur un dossier (prix de retrait) je l'inscrit sur la page projet de mon dossier ou dans le dossier lui même s'il ne nécessite pas un suivi permanent. 

Tout cela n'est en rien révolutionnaire. Mais c'est très efficace. Bien sûr il ne faut pas perdre son bloc mais bon on peut le scanner et l'avantage de cette méthode c'est qu'elle permet sur le même bloc de travailler aussi bien sur le contrôle de mes actions que sur mes perspectives (Horizons) y compris en mindmapping. Quand aux notes sur mes projets elle sont reportées tout aussi facilement dans mes dossiers qu'ils soient sous papier ou sous ordinateur. 

Et vous comment gérez vous vos informations ? 

mardi 31 mai 2011

Ipad 2 le Killer tool en entreprise

Source image site apple. www.apple.fr

A la sortie de l'ipad j'ai écrit un article sur l'ipad et son intérêt en entreprise.  J'y faisait part de ma consternation de voir Apple faire les choses "trop vite" et je trouvais que l'outil était un peu léger pour une utilisation professionnelle.

Cf. http://gtdway.blogspot.com/2010/09/un-nouvel-ipad-pour-2011.html

Eh bien, avec le nouveau, après deux mois d'utilisation intensive j'ai changé d'avis ! . Le nouvel ipad est une bombe !

Le nouvel IOS est intéressant. Il permet d'utiliser l'outil presque comme un portable. D'ailleurs je connais plusieurs hommes d'affaires qui ne jurent que par lui et qui ont abandonnés, comme moi, leur portable pour l'Ipad. 

J'ai moi même succombé à la tentation principalement pour avoir un outil tout en un qui me permette facilement de suivre mes informations et de montrer à mes clients les magnifiques immeubles de bureaux que je leur propose en investissement.

C'est vrai qu'il a un coté ludique et spectaculaire. Son autonomie de 10 heures, sa possibilité de créer des dossiers est bien pratique, l'aspect tactile comme sur l'iphone permet une véritable appropriation de l'information un peu comme un cahier et il est très léger. La réception des email est utile et pour l'instant je n'ai pas encore souscrit d'abonnement data complémentaire ou jaibraiké mon iphone pour en faire un parfait routeur.

Donc en résumé pour l'immobilier c'est très bien comme outil nomade. De la à remplacer mon bel imac de bureau, pour moi c'est pas demain la veille.

Coté matériel, j'ai choisi la version 3G 64 G° en blanc. Ce qui frappe dans le nouvel ipad c'est sa finesse, sa légèreté, son autonomie, sa puissance, la beauté de l'écran et sa résolution, la smart cover que j'ai pris en cuir (elle est de bien meilleure qualité et plus agréable que le vinil).

Mais c'est coté logiciel que j'ai été le plus bluffé. Les logiciels sont modernisés (ical, adress), puissants, ergonomiques et fonctionnement parfaitement en entreprise. La synchronisation avec mobileme est parfaite que ce soit avec mon Imac, mon ipad, mon Iphone et mon vieux powerbook G4 12 pouce qui me sert de temps en temps. J'eesaye d'en limiter le nombre pour rester efficace.

Je vais juste vous parler de quelques logiciels que j'utilise. Ca vous donnera peut être des idées.

La nouvelle version Omnifocus pour Ipad est époustouflante. Puissante, simple, efficace et super jolie ! .  Coté ergonomie quel changement par rapport à OF pour Imac, même si heureusement il y a les thèmes (http://ofthemes.com/)

L'onglet à venir est une trouvaille. Les nouvelles notes avec extension sont géniales, avant j'utilisais EVERNOTE maintenant pour la plupart de mes notes j'utilise Omnifocus. Les perspectives importables de la version Mac sont très bien rendues, dans le feu de l'action OF se comporte brillamment. Que ce soit en prise de tache rapide tout le temps même en synchronisation, dans le travail par contextes, par perspective ou par projets, tout, tout , tout est efficace et puissant à souhait. Que du bonheur !

Je trouve tellement l'outil puissant que j'ai été obligé de me taper le "pdf infernal" de Kourosh Dini "creating flow with Omnifocus"  551 pages de trucs, trouvailles et astuces et j'en ai "bavé grâve" comme dit ma fille ;-).

Bref je ne tarie pas d'éloge sur ce merveilleux logiciel sur lequel je travaille depuis 4 ans, qui aujourd'hui encore me stupéfie chaque jour par son ergonomie et sa convivialité, même s'il a encore quelques défauts. je vous renvoi au site de Omni pour voir la video du logiciel qui m'a beaucoup amusé.

Voici la video en anglais
http://www.omnigroup.com/products/omnifocus-ipad/videos/

J'utilise aussi pour le mind mapping Ithought HD qui est un chouette logiciel mais pas mal de mes copains sur le sites de Mark Foster semblent utiliser Mindmeister qu'ils préfèrent. Ithought est parfait pour ma feuille de route annuelle qui ne me quitte jamais qui est ma carte 15.000 probabablement un des éléments les plus importants de mon organisation.

J'utiliser aussi le fantastique Omnioutliner (encore un produit Omni) une pure merveille pour créer des listes sur n'importes quoi j'y met notamment mes offres et mes demandes. Un défaut cependant l'absence de fonction recherche comme sur le génial Taskpaper (mais on peut trier !).  j'ai demandé à Omni qu'ils rajoutent cette fonction.

Voici la video en anglais
http://www.omnigroup.com/products/omnioutliner-ipad/videos/

Je n'ais pas d'actions chez Omni (dommage j'en prendrai bien) mais cette entreprise est vraiment incroyable. Les développeurs sont vraiment doués et le service que j'ai pu tester à plusieurs reprises, excellent. Une entreprise comme je les aime, et des logiciels comparables à leur professionnalisme et d'une fiabilité incroyable.  Si vous saviez ce qu'a subit mon Omnifocus et il est toujours aussi stable et puissant.

Logiciels divers :
Un petit logiciel sympa c'est UPAD lecteur de pdf avec possibilité d'annotations et de surlignage des textes c'est bien. Un truc que je n'ais toujours pas compris c'est l'usage de la fonction onglet le reste est bien. Le pack Iwork RAS sauf pour numbers qui bouge un peu sur l'écran. Que c'est désagréable !. Goodreader un outil foure tout pour stocker éditer des pdf etc... mouais bon...

Bref, mon Ipad devient mon nouveau jouet. Il ne prend pas de place sur mon bureau. Coopère parfaitement avec mon Imac et mon iphone mais il ne remplace pas (encore) mon joli cahier avec mes notes et Superfocus V3.

Cependant, au train ou vont les choses, il est possible qu'un jour je n'ais plus de cahier du tout. Qui sait ?



vendredi 27 mai 2011

Altitudes 15 à 25 000

Bonjour,

Aujourd'hui je vais traiter des 3 derniers paliers GTD. Allez je vais vous avouer un truc, je ne m'en sert pas énormément. Du moins pas encore mais ça viendra peut être.

Pourquoi ? Simplement parce que j'ai trop de boulot.
Vous avez vu, j'ai même plus le temps de compléter mon blog ;-) Non je plaisante... 

Alors je vais essayer d'être bref et de vous renvoyer au livre de David Allen Tout accomplir sans effort ou s'organiser pour réussir si vous souhaitez approfondir le sujet.

Le Pallier 15.000 traite des buts et objectifs de 12 à 24 mois.
La question clef c'est "Qu'est ce que je veux réaliser"
Une autre question clef est "quel est le prix à payer pour cela"
Le but est ici d'accorder mon attention à ce qui le mérite, c'est à dire à bien distinguer l'action (ce qu'on fait pour obtenir un résultat) de l'activité (ce qu'on fait pour s'occuper)

Le pallier 20.000 C'est la vision à 3 ou 5 ans.
On détermine ici les objectifs. Ceux de l'entreprise bien sûr mais aussi ceux de sa vie personnelle.

Le pallier 25.000 Ce sont les intentions et valeurs c'est à dire les raisons profondes de faire les choses, durée la vie entière). Ici on s'interroge sur ce qui nous guide, quels sont nos moteurs, la raison d'être de nos actions mais aussi nos principes de vie fondamentaux. Si on aime les champs et la campagne, il ne semble pas utile de s'imaginer homme d'affaire dans une grande ville.

Comme vous voyez j'ai été très succinct. Ma principale motivation c'est de rester pragmatique.

A la reflexion, je pense qu'il faut voir ces paliers comme une feuille de route globale.
Une série d'objectif idéaux à atteindre en un temps donné, un peu comme la fameuse phase "OBJECTIF/DELAI" qu'on nous rabâche en entreprise ou comme un plan de bataille global sur tous les aspects de sa vie.

Je suis toujours très prudent avec ces paliers. Si je leur reconnais une certaine utilité, j'estime qu'il faut éviter à tout prix la masturbation intellectuelle et les penser simplement.

C'est bien d'avoir des buts des check list de contrôle par domaine comme au palier 10.000 (les fameux domaines de responsabilité dont j'ai parlé dans mon article précédent) mais au final les choses ne se passent jamais telles qu'on les a imaginées. 

En théorie pure chaque action prise dans le cadre GTD devrait être reliées à chacun des paliers ou tout au moins devrait bénéficier de l'éclairage de ces paliers. 

Quand aux outils David Allen préconise la simplicité à mesure que les paliers prennent de la hauteur.
La meilleurs façon de que j'ai trouvé de les gérer c'est le mind mapping. Je suis actuellement en train de revoir les miens totalement et je ne peux que constater que pour l'entrepreneur que je suis, ils semblent d'une efficacité redoutable.  Cependant je n'ais pas encore assez de recul nécessaire pour en juger objectivement le résultat. 

Moi en tout cas, en affaire c'est ce qui me réussit le mieux c'est l'action et la simplicité c'est pourquoi je suis partisan d'un GTD light version efficacité maximum et simplicité. Mais c'est pas facile tous les jours...

vendredi 1 avril 2011

Altitude 10 000 domaine d'intérêts et de responsabilités

Omnifocus.

Bonsoir à tous et à toutes, 
Aujourd'hui je traite rapidement d'un domaine assez crucial l'altitudes des 10 000 qui nous permet de franchir une étape supplémentaire.

Située entre les projets courants à moins d'un an (5000) et les projets entre 2 et 3 ans, j'ai mis un moment à comprendre exactement à quoi ce pallier pouvait bien servir.

Je dois humblement vous confesser qu'ayant longtemps négligé cette altitude je continue à y travailler. La petites copie d'écran que vous voyez là est donc en évolution permanente.

Ce pallier représente mes domaines névralgiques dans lesquels  je dois exceller et progresser : la direction de mon entreprise, le marketing, le choix des produits, mon offre de service, la communication de mon entreprise etc... Et au plan personnel ma famille, mes impératifs etc...


Il comprend mes responsabilités dans des domaines essentiels soit 10 à 15 catégories. 

Cette altitude répond à la question :
"quelles condition ou quel moyens dois je mettre en oeuvre pour que les choses fonctionnent ?" c'est donc très pragmatique. Mais au delà, c'est aussi un outil puissant qui sert aussi à établir des bilans ponctuels et à prendre du recul sur ce qu'il faut faire par rapport à ce que j'ai fait. 

Il a de forts Impacts sur des projets extrêmement importants ou plus réguliers personnels ou professionnels en 5000 ou 15 000 (ex. Passer plus de temps avec ma fille, lire plus régulièrement). 

Coté pratique j'ai une bonne nouvelle : sa mis en oeuvre n'est pas compliquée. 

D'une façon générale, plus les paliers sont haut, moins ils sont compliqués. En d'autres termes les structures sont de plus en plus légères. (ça nous change du casse tete des contextes non ;-) )

Donc, 
- Une simple liste suffit ! 
- Mais un schémas heuristique (Mindmap), des organigrammes présente aussi de nombreux avantages notamment celui d'avoir une vision globales des choses et de pouvoir faire des associations parfois totalement illogiques mais qui marchent. Bref elles permettent de planer et de prendre d'avantage de recul sur les choses et c'est pas si mal !...

Néanmoins si comme moi pour le moment faute de temps vous avez tout mis sur liste, ces listes de vérification vous permettront de récapituler et d'équilibrer mes choix de vie et cela sert aussi de vérification aux composantes des projets et de checklist. C'est aussi un avantage. 

Parfois, Il m'arrive souvent en relisant voyage de me dire "Tiens Jupiter tu bosse trop ! tu ferais mieux de prendre des vacance avec ta femme et de te reposer un peu ou de sortir avec tes copains". 

Vivement la retraite ! Mais non je rigole ! je vais faire comme timothy ferrys et trouver ma muse, si si vous verrez ;)). Et c'est ce que je vous souhaite aussi !. 

lundi 28 mars 2011

Altitude 5000 : Les Projets GTD

Bonjour,

Aujourd'hui je vous parles des projet. De leur définition, nature, mais aussi de la façon de les organiser. 

Mais qu'est ce qu'un projet au sens GTD ?

Il s'agit simplement de tout travail pour obtenir un résultat qui nécessite plus d'une action concrète.
Le projet répond à deux questions : 
1. Qu'est ce que je dois achever à très court terme
2. Quelle est la prochaine action à réaliser (lien avec la piste de décollage)

Nature des projets
Un projet peut être "actif" (c'est à dire opérationnel immédiatement). Il comporte des actions concrètes, des contextes opérationnels, des listes d'action sans contextes en attente d'exécution.

Essentiellement, David Allen préconise de n'y mettre que des éléments actionnables ou pouvant être actionnés. Exit donc tous les éléments de références tels que les plans, les photos, les historiques etc... Tout cela va dans un autre dossier distinct de vos projets actifs. En général sont inclus dans les projets "actifs" les projets réalisables à moins d'un an et qui sont révisables hebdomadairement. Aussi, our ne pas alourdir le système il est préférable de n'inclure dans ces projets que des projets que vous vous engagez réellement à réaliser. A défaut le système devient vite ingérable.  

Un projet peut être "gelé ou en attente" (cad bientôt opérationnel mais en attente d'un élément de déclenchement). des solutions comme Omnifocus permettent de geler des projets soit par ce que vous ne voulez/pouvez pas les réaliser ou par ce que les circonstance ne sont pas favorables à leur exécution immédiate. Ex. Votre patron vous demande de mettre en place un projet. Mais sa mise en oeuvre concrète dépend d'un événement extérieur dont l'avénement est attendue dans un mois. D'un point de vue concret il suffit de mettre une date de contrôle sur votre agenda ou sur Omnifocus une échéance à dans un mois. D'ici là un bref coup d'oeil hebdomadaire sur la liste de projet gelé ou en attente vous permettra de savoir ou vous en êtes et de l'inscrire sur votre liste active si besoin est. 

Un projet peut être aussi "Un jour peut être" (someday may be) ce qui signifie que vous envisagez de réaliser un projet mais que pour le moment il n'y a pas d'élément opérationnel qui permette sa mise en oeuvre concrète. Dans ce type de projet, j'inclue souvent des souhaits ex. Faire de la Montgolfiere (j'en ai toujours rêvé et je n'ai jamais pu le faire), lancer une nouvelle activité professionnelle (je n'en ai pas le temps pour l'instant et ne suis pas sur de vouloir le faire je l'inscrit donc sur ma liste pour y penser et me permettre d'y réfléchir. Eventuellement je prévois même une date sur mon agenda pour faire un point et décider, date qui pourra être reportée si je décide de renégocier cet engagement)

Comment gérer vos projets ?
Informatique ou papier GTD n'impose pas de méthode. Moi j'ai longtemps travaillé sur papier. Je travaille aujourd'hui sur Omnifocus. Mes projets sont organisés par Altitude la 5000 étant les projets actifs ou pas. Comme un petit dessin vaut mieux qu'un long discours je vous ai mis une copie de mes projets et contextes. 

Un petit mot rapide au sujet de mes contextes GTD. C'est peut être ce qui évolue le plus chez moi. Je les gère de façon très particulière car j'ai toujours un téléphone sous la main et je fonctionne énormément par émail. Je préfère donc, travailler par "pole d'activité" plutôt que par pôles de moyens (@téléphone, @ordinateur etc...).

J'ai trouvé que cette façon de faire était plus efficace de par la nature même de mon énergie qui est assez cyclique. Je profite donc de mes pics d'énergie pour faire les choses qui ont le plus de plus value pour moi et ça marche bien. Avant je travaillais par contextes classiques et j'avais tendance à ne pas en faire assez. Cette méthode par moyens ne correspondait pas à ma méthode de travail. Elle était assez perturbante pour moi et m'a posée beaucoup de soucis. A cause d'elle j'ai même failli abandonner GTD. Aujourd'hui je suis beaucoup plus en harmonie avec mes nouveaux contextes qui correspondent à ma façon de faire et donc plus efficace, mais il a fallu du temps. 

La liste des projets est un élément clef. 
C'est un élément essentiel de GTD. Il est déterminant de faire une liste de vos projets et d'y avoir accès en permanence. Les projets n'ont pas besoin d'être triés par ordre alphabétique ou autre. L'important c'est de pouvoir distinguer s'ils sont actifs ou pas immédiatement. Matériellement, qu'elle soit sur papier ou sur ordinateur c'est une liste indispensable qui me permet d'éviter les oublis et de suivre au quotidiens mes "Bigs rocks" cad les activités indispensable que j'ai décidé de réaliser. En la relisant je me rend souvent compte que je n'ais pas traité tel ou tel sujet. Aussi je les traite en priorité quitte à bloquer un moment pour le faire. 

Apres les avoir longtemps édités sur feuille volant, puis reportés sur mon cahier journalier, j'utilise la puissance d'Omnifocus et sa vue projet détaillée Omnifocus (View expand all+ tous les projets restants) qui me permet de tout voir et de me concentrer sur mes projets actifs (projet/actifs). Je n'hésite pas à mettre en attente les projets sur lesquels je ne souhaite pas travailler immédiatement quitte à perdre un peu de temps ultérieurement à les pointer, un par un.

Comment les projets s'intègrent ils dans les horizons ?
La liste des projets et les projets sont intimement intégrés dans le processus des horizons GTD. J'expliquerai comment, un peu plus tard, lorsque je passerai en revue les autres horizons. Cependant je peux déjà dire que certains projets ne se classent pas dans la liste des projets actifs. Il s'agit des projets à un ou deux ans qui sont classés en 15 000. Bien entendu, ils sont moins détaillés. J'ai même intégré certains projets en 20 000 (3 à 5 ans) mais ils sont peu nombreux.

Bonne journée à tous et à toutes