samedi 20 juin 2015

The bullet Journal.

Bonjour,

Vous avez tous remarqués que les Moleskine et autres carnet A5 fleurissent dans les salles de Reunion et dans le monde des affaires. A une époque du "zero papier" on peut se demander pourquoi.

Je pense que la vrai raison est que l'informatique à outrance déconnecte l'information de la réalité. On a du mal à penser efficacement. L'écriture et le papier par sa souplesse de mise en forme permet souvent des résultats plus rapides et plus efficaces.  Et puis comme disait Léonard de Vinci "la simplicité est l'ultime degrés de la sophistication"...













Pour moi, le gros avantage d'un carnet c'est l'effet sur la mémorisation des informations, la vision globale des sujets et la rapidité des consultations.

C'est sur cette idée qui nous vient des USA qu'à été inventée cette méthode du Bullet journal. Globalement il s'agit de tout centraliser dans un seul système avec un sommaire en 1ere page, une vue mensuelle d'autre part, hebdomadaire et des feuilles par projets.

Bref c'est assez complémentaire de GTD. Il suffit de rajouter une feuille à part INBOX et des listes par contextes et on se retrouve sur une méthode entre celle de H Mac Cormack et David ALLEN la visibilité globale en plus.

Bien sûr il ne faut pas perdre son carnet mais je suis sur que si vous adaptez cette méthode vous en prendrez très grand soin.

Ce qui me parait intéressant dans cette approche, c'est sa complémentarité par rapport à GTD. Surtout la planification des informations qui permet de prendre une certaine avance sur les sujets.

Par ailleurs en rendez vous c'est plus discret et plus efficace qu'un ordinateur. Cela ne coupe pas la communication avec les personnes. Cela permet de rester concentré sur les sujets. Enfin c'est tres pratique pour réviser ses informations et décider des actions à réaliser puis les planifier éfficacement.

C'est peut être pourquoi The "Bullet journal" connait un grand succès. Je vous suggère d'aller voir cette vidéo qui vous expliques en quelques minutes les fondamentaux de la méthode. The bullet journal Video

Et vous utilisez vous le bullet journal ? Et qu'en pensez-vous ?





5 commentaires:

Soull a dit…

Bonjour Jupiter,

J'ai essayé Task Paper et je n'ai pas été tout à fait convaincu par l'outil. Pour ce genre d'utilisation je préfère encore Workflowy qui est un must à mon avis à la frontière entre le mindmapping et la todolist. J'utilise ce logiciel en complément d'Evernote pour le brainstorm.

Pour l'organisation pure de mes tâches suivant GTD, j'ai créé une application web (qui s'appelle Mouztache) car je trouvais que les solutions du marché étaient trop complexes et pas assez souples à mon goût pour gérer du multi contexte/ multi projet etc...

En tant que manager et travaillant sur plusieurs projets, j'avais besoin d'une vision croisée et pouvoir faire du multi tag, mais sans avoir un affichage surchargé.

Par ailleurs je travaille beaucoup sur les notions de maintien du focus, de procrastination, de pile de tâches et de gestion des priorités. Bref, ça fait beaucoup de choses.

L'outil est dispo sur www.mouztache.com (c'est gratuit) et je suis toujours heureux d'avoir des feedbacks d'utilisateurs avertis (via email ou autour d'un café sur Paris).

En tout cas le sujet de la gestion de tâches / gestion de projet n'est pas un sujet facile car nous avons tous des modes de fonctionnements très divers.

Gael




Dom a dit…

Hello Jupiter,

je viens de parcourir tous les articles de ton blog...

Je suis un adepte de GTD depuis des années, et sans cesse en train de changer d'outils, de contextes, de méthode, pour essayer d'améliorer et d'optimiser encore mon usage de la méthode.

Un peu comme toi, je me sens moins seul à essayer de nouveaux outils...

A croire que l'outil parfait n'existe pas encore...

Dom

Jupiter a dit…

@Dom " sans cesse en train de changer d'outils, de contextes, de méthode, pour essayer d'améliorer et d'optimiser encore mon usage de la méthode"

Pas faux. Mais c'est très dangereux de changer de méthode sans arret. Cela devient vite une sorte d'excuse pour ne pas faire les chose ou procrastiner...

Je suis plutôt adepte du KAIZEN. On teste un truc et on améliore little by little. C'est ce que j'ai fait avec GTD. Ma base de travail est GTD je met tous mes projets et actions sur Omnifocus. Mais j'ai amélioré le systeme en utilisant The bullet journal pour la partie planification, liste et notes prises au fil de l'eau.

structi a dit…

super je reviens

structi a dit…

bjr, GTD, quelle belle méthode ; Le pb c'est que tout le monde croit que c'est un outil! et cherche a solutionner ses pb en utilisant cet "outil". d'ou l'infinité de blogs ou chacun tente d'expliquer comment il a essayé d'améliorer l'outil GTD....